Qu’attendre de la vaccination des porcelets ?

12 décembre 2023

Article Services Qualité de vaccination

Quand on parle « qualité de vaccination », l'objectif est évidemment d’obtenir le maximum d’efficacité du vaccin utilisé. Aussi, avant de parler de qualité de vaccination, il est important de clarifier les attentes que l’on a vis-à-vis de cette vaccination.

Autrement dit de rappeler ce que peut faire et ce que ne peut pas faire un vaccin. Voici les réponses aux principales questions que peut être amenée à se poser une personne souhaitant vacciner ses animaux.

Photo porcelet dans les bras

L’utilisation d’un vaccin va permettre de supprimer les symptômes liés à la pathologie visée. 

Oui et Non

  • La vaccination permet à l’animal de mieux se défendre contre le pathogène visé ou ses toxines. La plupart du temps, elle permet une réduction et non une suppression totale des symptômes car le résultat dépend des conditions d'élevage mais aussi de la pression d'infection subie par les animaux. Il faut voir la santé comme une balance « pression versus résistance  »

 

Un vaccin protège contre le pathogène visé.

Oui si

  • Ce pathogène est au cœur du problème à gérer (ex : vaccination mycoplasme pour protéger de la toux due à ce pathogène et non des problèmes de ventilation

  • Les conditions d’élevage sont appropriées : respect de la densité, de la conduite, de la biosécurité, du plan d'alimentation, du besoin de ventilation...

Il ne rend pas malade les animaux vaccinés.
Oui mais 
  • La stimulation du système immunitaire peut induire des effets secondaires, le plus fréquent étant une hyperthermie transitoire. Ainsi il est important de veiller au respect des bonnes pratiques de vaccination qui, appliquées, permettent de réduire considérablement les possibles effets secondaires.

Il empêche les animaux de s’infecter.

Non 

  • Il les aidera à combattre l’infection mais il n’empêche en rien l’infection.

Il empêche la transmission, l’animal vacciné n’excrétant plus.

Non

  • La plupart des vaccins réduisent l’excrétion mais ne l’élimine pas. De plus, les vaccins anti-toxines ne changent en rien la dynamique d’infection des pathogènes responsables (ex : maladie d’œdème).

 

 

Lire la suite

Voir tous les articles
Article
Points clefs de l’audit pour évaluer la bonne prise colostrale
Lire la suite
Article
La démarche CIA au service de la santé des porcelets
Lire la suite
Article
La démarche CIA : l’avis d’un responsable d’élevage
Lire la suite
Article
La démarche CIA : l’avis d’un vétérinaire
Lire la suite

Recevez nos dernières publications

Et ce qui fait l'actualité de la filière porc par email